L'essentiel à savoir pour bien planter des courgettes dans son jardin

Les courgettes peuvent être plantées au potager ou en petits massifs de fleurs au jardin. La culture des courgettes ne demande pas beaucoup de travail, il suffit de suivre quelques indications utiles comme la distance à respecter, les variétés indiquées et le traitement des maladies. Dans cet article, nous illustrerons comment planter des courgettes dans un jardin.

Bien traiter le jardin et respectez les distances de semence

Avant de planter les courgettes, le jardin doit être creusé pour enlever les mauvaises herbes. Le sol est ensuite fertilisé de préférence avec un engrais organique tel que du fumier ou du fumier mûr. Veuillez cliquer ici maintenant si vous voulez plus d'astuces pour planter des courgettes dans le jardin. En effet, les semis doivent être enterrés jusqu'à 5 et 6 cm et la distance à respecter entre une plante et une autre est d'environ 50 à 60 cm. Ceux qui choisissent des variétés particulièrement végétatives doivent respecter une distance de 100 cm. Disposez les plants de courgettes en rangées pour une récolte soignée et confortable. Même les rangées doivent être espacées d'environ 1 à 1,5 m les unes des autres. Pour l'enterrement des semis, utilisez simplement un poinçon.

Semence entière des courgettes

Bien avant tout, vous aurez besoin de terreau universel, des engrais organiques, des bocaux et un sachet de graines de votre variété préférée. Remplissez chaque bocal jusqu'aux 3/4 de sa hauteur. Au centre, déposer une graine de courgette sans appuyer et aérez bien les bocaux. Ajoutez un peu d'engrais organique et couvrez avec plus de terre puis arrosez doucement avec de l'eau à température ambiante. Les variétés précoces, parfaites pour la culture dans le jardin, peuvent être semées de février à juillet. Cependant, ceux qui sèment en février récoltent dès le mois de mai. La récolte se poursuit tout l'été et, si le temps le permet, jusqu'à l'automne, environ jusqu'au mois d'octobre. N'oubliez pas qu'un manque d'humidité considérable peut entraîner une déshydratation des tissus, une mauvaise fécondation et, à terme, une diminution de la production. L'arrosage doit donc être fréquent et régulier avec l'apparition des premiers fruits.